Des kits ‘tout-en-un’ pour détecter maladies génétiques et cancers.

Source : https://www.widoobiz.com/2019/02/18/des-kits-tout-en-un-pour-detecter-maladies-genetiques-et-cancers/

L’idée, simple sur le papier, a demandé des années de recherche et de développement. Mais le résultat est là : aujourd’hui, Biomaneo fabrique et commercialise des kits d’analyse médicale.

Ces solutions ‘plug & play’ permettent de dépister la drépanocytose, soit la maladie génétique la plus répandue dans le monde.

Dépister grâce à la science et aux data

Prônant la simplicité d’utilisation, la startup lance des kits « tout-en-un » accompagnés d’un logiciel d’interprétation automatisée. Cette association assure notamment l’augmentation de la cadence analytique et la réduction des coûts de ces analyses.

Biomaneo c’est donc « d’une part une expertise technique biologique avec la spectrométrie de masse. D’autre part, une expertise informatique avec le développement de solutions logicielles pour la collecte et le traitement des données cliniques et expérimentales », développe sa directrice générale et co-fondatrice Valérie Geoffroy.

Un projet biotechnologique de longue haleine

C’est à Dijon entourée de Patrick Ducoroy, lui aussi co-fondateur, et de trois autres salariés, que Valérie Geoffroy imagine ce nouveau concept biomédical. La maturation du projet débute dès 2015, mais l’entreprise voit officiellement le jour plus d’un an après, en mai 2016.

La société bourguignonne ne tarde pas à être remarquée par les professionnels. En septembre 2016, elle reçoit un trophée Confiance de l’entreprise de KPMG Medef et un prix de l’Entrepreneur modèle Premice.

S’en suivent deux prêts d’honneur : l’un accordé par Initiative Côté d’Or et Initiative Remarque France en novembre, l’autre par le Réseau Entreprendre Bourgogne en décembre de la même année. L’année 2017 voit encore grandir Biomaneo qui lève 1 million d’euros à l’automne auprès d’Invest PME et de BDR IT.

Extension de gamme et internationalisation au programme

Mais Biomaneo ne compte pas s’arrêter là. Toujours dans le domaine de la santé, la société développe d’autres solutions. Parmi elles, la détection de maladies neurodégénératives et de certains cancers. « Nous souhaitons dupliquer notre technologie dans d’autres domaines de la santé et mettre de nouveaux produits sur le marché, à travers des contrats de co-développement.Par exemple, nous travaillons actuellement sur la mise au point d’un test de dépistage précoce du cancer colorectal », précise Valérie Geoffroy. Biomaneo a aussi pour ambition d’étendre son offre de service sur les applications logicielles pour le traitement et l’analyse de données à grande échelle.

L’autre volet pour faire grandir la jeune pousse est celui de son internationalisation. Sa première solution de dépistage va d’ailleurs être commercialisée à l’étranger. « Soit en démarche directe, soit à travers des réseaux partenaires et/ou la création de filiales », confie sa directrice générale. Les entrepreneurs dijonnais ciblent en priorité l’Europe, l’Afrique de l’Ouest, l’Inde et le Brésil.

Pour mener à bien tous ces chantiers, Biomaneo cherche actuellement des financements externes . Afin d’accélérer les programmes R&D, les démarches de commercialisation et le recrutement, une 2e levée de fonds est d’ailleurs en cours.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s